Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'information est tombée tel un couperet sur les antennes de Radio France Internationale dans la matinée du vendredi 25 Juillet 2014. Beaucoup n'y ont pas cru une seule seconde, tellement la rumeur sur le retour à N'Djaména, de celui qui se fait appeler "feu de brousse'' courait les rues de la capitale tchadienne depuis plusieurs semaines déjà. Parti en catimini de N'Djaména, il ya quelques mois, via le Cameroun, Jean-Bernard Padaré, l'ancien Garde des Sceaux y est revenu par la voie normale, puisque son avion, un vol régulier d’Air France, a atterri à l'Aéroport Internationale ‘’Hassan Djamouss’’ dans la nuit du jeudi 24 juillet. Il a même eu droit à un accueil des plus chaleureux de la part de ses "camarades" du parti, le MPS. Les mêmes qui ont jubilé lors de ses récents démêlés judiciaires en début d'année. Condamné en mars dernier à un an de prison avec sursis pour une affaire scabreuse de corruption ´´Feu de broussé´’ avait d’abord fuit au Cameroun pour ensuite se refugier en Europe. De quoi avait- il peur, lui qui se croyait tout puissant du temps où il était au Gouvernement? Sûrement de la kyrielle de procédures judiciaires enclenchées contre sa personne à l'époque. Aussi surprenant que cela puisse paraître, pour ceux qui connaissent l'homme, il ne lésinait pas sur les moyens pour régler leurs comptes à ses adversaires et contradicteurs. Car, Padaré n’aime pas qu’on l’affronte. (cf. l'affaire de l'arrestation des députés, blogueurs et journalistes dans le cadre de la tentative imaginée de coup d'état contre le régime le 1er mai 2013). De bonnes sources, ce qu’on peut désormais appeler ‘’l'affaire Padaré’’ n'est pas encore finie, du moins officiellement. La preuve, l’existence d'autres plaintes qui sont toujours en instance en ce moment au Parquet Général à N’Djaména. Mieux, la commission ad hoc mise en place par les députés pour statuer sur la demande de sa mise en accusation n'a pas encore rendu public ses conclusions. La fera t-elle ? Ou se pliera t-elle aux pressions politiques venues d’en haut ? La procédure suivra telle son cours normal? Padaré sera t- il traduit devant la Haute Cour de Justice pour Haute trahison dans cette affaire de corruption, telle que l’a prouvé la bande sonore dans laquelle on y a reconnu sa voix et celle de l'ancien Directeur de Cabinet civil du Chef de l'Etat, Ahmat Mahamat Bachir en plein partage du butin? Ces questions taraudent les esprits. Pour sûr, les députés de sa famille politique, le Mps semblent divisés sur la question. On en saura un peu plus dans les jours à venir. Selon des indiscrétions, après avoir subie toutes ses humiliations et déconvenues et surtout pour avoir séjourné ne serait- ce que pendant quelques jours à la ‘’case prison’’, Padare a vraisemblablement ‘’bien négocié’’ son retour au pays. Il aurait obtenu de sérieux gages écrits de la part de Déby, d’où sa décision de mettre un terme à son exil en Europe. Ce qui devait à en croire ses proches aboutir dans les tous prochains jours à l’abandon pur et simple de toutes les poursuites engagées contre lui. En attendant, nous prodiguons quelques conseils à JBP : ‘’Monsieur le Ministre, nous vous invitons humblement à tirer les leçons de l’humiliation dont vous aviez subi, à la suite de votre condamnation à un an de prison avec sursis. Nous vous encourageons à continuer à servir le régime MPS. Mais de grâce, faites-le sans excès de zèle, comme le font la plus part de vos camarades du parti qui rappelons-le, étaient là avant vous. Car la politique ce n’est pas la guerre, comme le dirait trivialement l’autre. Ne l’oubliez surtout pas, les zélateurs, laudateurs et autres thuriféraires de tout acabits l’ont payé cash avec Deby. Autrement, ''tout se paie ici bas" ‘’. Affaire à suivre.

''Feu de brousse'' met un terme à son exil en Europe

Partager cet article

Repost 0