Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

) Déclaration Relative aux derniers évènements de Bangui Depuis quelques jours, la vie de la République est prise en otage par des bandes armées sur fonds de revendications éminemment politiques touchant à la mauvaise gouvernance des affaires de la cité par les Autorités de la Transition. Ces ennemis de la paix et de la cohésion sociale ont opté comme mode de satisfaction de leurs intérêts, la prise en otage de toute la population. Ceux-ci ont érigé des barrières sur les voies publiques, rackettent les paisibles citoyens qui, du coup, sont obligés de rester terrés chez eux, violant la liberté d’aller et venir, paralysant ainsi délibérément le fonctionnement de l’économie nationale. Face à cette montée soudaine de la violence tant à Bangui qu’à l’intérieur du pays, annonciatrice d’un retour au chaos et à la case de départ, l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP), parti fondamentalement républicain, de dialogue, de rassemblement, de paix, d’unité, de dignité et de travail, saisit cette occasion pour en appeler à la responsabilité et à la communion de toutes les forces vives de la nation, autour de ces valeurs afin de défendre et de sauvegarder collectivement les intérêts de la République. Loin de remettre en cause toutes les critiques et accusations portées à l’endroit des autorités en charge de la transition, dont l’immobilisme et l’inertie dans la recherche des solutions promptes et adéquates aux problèmes de l’insécurité, de la situation des personnes déplacées, de la réhabilitation des forces armées centrafricaines, de la restauration de l’autorité de l’Etat, du respect des règles de procédures et de la gestion transparente des affaires publiques ne sont plus à démontrer, l’UNDP leur demande d’assumer leur entière responsabilité, en tenant compte de pressants et non négociables besoins du peuple centrafricain dans la prise de grandes décisions, devant engager l’avenir du pays. Fort de ce qui précède, et afin de mettre un terme définitif à cette période de crise de confiance, de supputation, d’atermoiement, d’hésitation et d’incertitude, l’UNDP invite toutes les forces vives de la Nation, les partis politiques sans exclusive, la société civile y comprises toutes les confessions religieuses, à prendre part à une journée de réflexion sur l’avenir de la République qui sera organisée, à l’initiative de ce parti, dans les prochains jours. Espérant que les recommandations issues de cette grande rencontre contribueront à faire taire les rancœurs et les incertitudes de tous, créeront une nouvelle voie de notre histoire, et ouvriront de nouvelles perspectives pour le devenir de la République et la destinée du peuple centrafricain ; l’UNDP exprime à l’endroit de toute la population centrafricaine, de toutes les personnes déplacées vivant sur les sites, et de toutes les victimes des derniers malheureux évènements, ses émotions les plus douloureuses et les plus tristes.

Que Dieu Tout Puissant bénisse la République Centrafricaine et guide le peuple centrafricain vers un lendemain meilleur et la Terre Promise.

Fait à Bangui, le 17 Octobre 2014

Pour le Bureau Politique

Le Secrétaire Général Samuel BISSAFI

Partager cet article

Repost 0