Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La procureure de la Cour pénale Internationale est contre l'impunité en République centrafricaine. Fatou Bensouda a annoncé qu'elle ouvrirait une nouvelle enquête concernant des faits qui relèvent de la compétence de la CPI. Le 30 mai 2014, la présidente de la transition, Catherine Samba Panza avait officiellement demandé au parquet de la CPI, d'enquêter sur des crimes en RCA depuis août 2012.

Le parquet de la CPI avait déjà ouvert en février 2014, une enquête préliminaire en RCA. Mais depuis que la procureure Fatou Bensouda a annoncé l'ouverture d'une nouvelle enquête contre des dirigeants de l'ex coalition rebelle Seleka et du groupe armé Anti-balaka, un vent de justice souffle sur ce pays rongé par la crise. Mais une inquiétude se fait enregistrer : Quelle répercussion l'intervention du parquet de la CPI pourrait-elle avoir sur le processus de stabilisation en cours ? Retrouvez Fréjus Quenum et ses invités dans ce magazine de la rédaction. Invité, Christian Mukosa expert de la Centrafrique et du Tchad auprès de l'Ong Amnesty International se réjouit de la décision de Mme Bensouda.

Ne ratez pas nos autres rubriques : l'Interview concerne les citoyens nord-africains qui rejoignent les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et en Syrie, et la rubrique "coup de gueule" qui vise certains dirigeants africains qui refusent l'alternance au pouvoir.

Partager cet article

Repost 0