Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un soldat de l'ONU a été tué et huit autres blessés. Cette attaque par des hommes non identifiés a été fermement condamnée par l'ONU. Le général Babacar Gaye, chef de la MINUSCA affirme que tout est sous contrôle.

Par Eric Topona

Après deux jours de violences intercommunautaires, un calme relatif règne à Bangui en République Centrafricaine. Ces affrontements ont fait au moins 7 morts et une dizaine de blessés. Et, pour la première fois depuis le déploiement de la Mission de l'ONU dans le pays, à la mi-septembre, un casque bleu a été tué et huit autres blessés. Le chef de la MINUSCA, le général Babacar Gaye affirme que la mission onusienne garde malgré tout le contrôle. Selon nos informations, Bangui, la capitale centrafricaine, reste paralysée. Les rues sont désertes et les principales artères de la capitale sont barricadées par les miliciens anti-balaka. Ces derniers continuent toujours de demander le départ de la présidente de transition, Catherine Samba Panza.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :