Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alcool au Tchad : l’état réagit en introduisant des nouvelles taxes

Par Xinhua Le 1 janvier 2015

Les buveurs tchadiens sont les plus gros consommateurs d’alcool au monde28 décembre 2014 Les boissons frelatées tuent à petit feu la jeunesse tchadienne10 octobre 2014 N’DJAMENA, 31 décembre (Xinhua) — La nouvelle loi de finances au Tchad, adoptée par les députés, introduit une taxe de 10 FCFA ( 2 centimes USD) sur chaque paquet de tabac et par bouteille d’ alcool. Ces prélèvements, qui seront faits dès le 1er janvier 2015, seront versés au Fonds national d’appui à la jeunesse (FONAJ), précise le texte. Cette double imposition intervient alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de révéler que le Tchadien est le champion du monde de la consommation de la bière, engloutissant près de 34 litres d’alcool pur par an et en moyenne, essentiellement de la bière (plus de 66% de la consommation). Le tabac, quant à lui, continue de gagner du terrain, surtout chez les jeunes, profitant d’une loi anti-tabac promulguée en 2010 mais toujours inefficace et d’une taxation faible et presque négligeable: 10% seulement de droits d’assises contre 25% normalement, exonération des droits de douanes (30%). Jusqu’à maintenant, le Trésor public tchadien ne percevait que 5 FCFA (1 centime USD) par paquet de cigarettes à titre de taxe sur la protection de l’environnement. La loi de finances introduit également un impôt général libératoire spécial sur le bétail, les peaux et les cuirs destinés à l’exportation. Il va de 2.000 FCFA (4 USD) par tête de bovin à 3. 000 FCFA (6 USD) par chameau ou cheval.

Partager cet article

Repost 0