Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Le président nigérien, Mamadou Issoufou, a déclaré que Boko Haram n’avait "aucun avenir dans la sous-région". Des propos surprenants, alors que rien ne semble pour l'instant freiner l'avancée des terroristes.

Par Eric Topona

Au Niger, l'état d'urgence a été déclaré à Diffa, ville cible ces derniers jours des djihadistes de Boko Haram. Des perquisitions pourront être menées dans des maisons de jour comme de nuit. Un couvre-feu nocturne a été mis en place et les habitants fuient massivement la ville, par crainte de nouvelles attaques. Mais le Tchad, le Cameroun, le Niger, le Bénin et le Nigeria comptent bien allier leurs forces pour mettre fin aux agissements de Boko Haram. Le constitutionnaliste nigérien Maina Karté Boukar veut croire à la réussite de leur engagement militaire conjoint. (Cliquez sur le lien ci-Dessous pour l'écouter)

Partager cet article

Repost 1