Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On parle beaucoup de ces supers héros fictifs qui sauvent le monde, grâce à leurs pouvoirs surhumains. Leurs images tapissent les chambres des (plus ou moins) jeunes fans. Leurs noms sont célèbres et respectés mondialement, tout comme ceux des stars qui les incarnent au cinéma : on leur consacre des centaines de films et de livres. Mais étrangement, on parle peu de ces humains discrets mais réels, ces héros engagés et militants, qui luttent chaque jour et souvent au péril de leur vie, sans autre pouvoir que leur grandeur d'âme et leur courage, dans l'ombre, contre l'injustice et l'indifférence. Les médias et les livres d'histoire ne leur accordent qu'une place infime, et encore, seulement à une poignée de figures légendaires. Les enfants grandissent en admirant les vedettes du show business, monde superficiel et vain, des fictions simplistes et manichéennes, refuges contre un monde réel qu'on leur prétend injuste et figé par nature, dixit les fameux « On ne vit pas chez les bisounours ! », « Bah, c'est la vie » et autres dictons témoignant d'une apathie et indifférence généralisées. On baisse les bras en adoptant ce déterminisme chimérique réconfortant. Plutôt que de se joindre à ceux qui combattent l'injustice, on les décourage de le faire, on les méprise, ou on les ignore, pour justifier sa propre inaction. On entend plus parler de Hitler à l'école que de Martin Luther King, mère Thérésa ou Ghandi. Les médias font la belle part aux guerres et aux psychopathes, mais ignorent totalement les bonnes actions multiples des ONG, qui ont pourtant besoin de reconnaissance et de soutien, pour continuer leur travail humanitaire incommensurable, qu'elles assument à la place des politiciens, soucieux avant tout de leur ré élection et de leur propre niveau de vie. Tout comme ces journalistes intègres et anonymes qui perdent la vie pour ramener des informations vitales de zones de guerre, dont les bulletins passent après les potins (s'ils ont la chance d'être diffusés tout court). Ce billet est une humble contribution pour tenter d'inverser cette tendance, de rendre hommage à nos héros réels, ces humains incorruptibles et intrépides, qui s'engagent pour rendre le monde meilleur, de faire la lumière sur leurs actions, ainsi que de leur afficher le soutien et le respect qu'ils méritent. Pour inaugurer cet article, je vous présente :Lire la Suite en cliquant sur le lien ci-dessous.

Partager cet article

Repost 0