Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La surprise du CNDD/FDD
 Communiqué n°012/2015 du parti Cndd-Fdd du 27 avril 2015

C’est avec grande surprise que le Parti CNDD-FDD a appris la nouvelle faisant état d’un appel à la révolte populaire lancé par un groupe de politiciens opposants au régime en place à Bujumbura par le biais de certaines radios privée dans le sinistre dessein de s’opposer au pouvoir mis en place par le peuple burundais, seul détenteur de la souveraineté. Cela date du 26 avril 2015. Il est curieux de constater que ces politiciens se cachent derrière un fallacieux prétexte en évoquant l’élection de Son Excellence Pierre Nkurunziza par le Congrès Extraordinaire du Parti CNDD-FDD tenu ce samedi 25 avril 2015. Ce qui dénote tout simplement que cette clique de politiciens ne visait qu’à infantiliser et piétiner sur les droits des Bagumyabanga. Ceux d’élire un candidat de leur choix dans un pays démocratique. A travers les différents communiqués rendus publics et les débats radiodiffusés par les médias locaux et internationaux, le parti CNDD-FDD a eu l’occasion de prouver que la question du mandat n’est qu’un fallacieux prétexte et qu’en réalité , l’opposition radicale ne visait que le retour d’un gouvernement de transition et cela est un secret de polichinelle. Le Parti CNDD-FDD se dit étonné par les agissements pas du tout recommandables de certains leaders des Organisations dites de la Société Civile, qui osent déclarer sur le toit du pays que la manifestation non autorisée du 26 avril 2015 et réprimée par les forces de l’ordre, avancent comme raison l’absence de l’autorité habilitée à autoriser leur manifestation au moment du dépôt de la demande écrite comme si le pays était devenu ingouvernenable. Le Parti CNDD-FDD se dit également surpris d’entendre que les ordres de lancer des pierres aux agents de sécurité et de brûler les pneus sortaient de la bouche de M Vital Nshimirimana président du FORSC et l’arrêt de cette sale besogne a été ordonné par lui-même. Il est donc clair que ces manifestants sont sous ses ordres et qu’il est le planificateur et commanditaire et partant, il est la première personne à répondre à ces actes devant la justice. Le Parti CNDD-FDD décrie ces manifestations violentes qu’il qualifie ni plus ni moins de révolte comme le dit le ministre ayant l’intérieur dans ses attributions sur les mêmes ondes qui ont distillés ces appels à la révolte. Comme il y’a des morts, des blessés et divers dégâts matériels, ceci explique que les planificateurs et commanditaires deviennent ipso facto responsables. Le Parti CNDD-FDD présente ses condoléances aux familles éprouvées et souhaite guérison aux blessés puisque tous sont des fils du Burundi et c’est le Burundi qui a perdu. Selon les enquêtes menées, le parti CNDD-FDD a constaté que les manifestants cagoulés agissaient comme si ils étaient sous l’effet de la drogue et l’alcool fournis par les organisateurs de cette révolte qui ne mettront jamais les pieds dans la rue pour les soutenir ou les encadrer. Le Parti CNDD-FDD exhorte les parents des manifestants et les manifestants eux-mêmes, de ne plus prêter une oreille attentive à ceux qui les exposent à la mort ou l’infirmité. Cet appel est lancé essentiellement à la jeunesse résidant dans les communes urbaines de NYAKABIGA, MUSAGA, CIBITOKE et NGAGARA. Qu’elle ne se laisse pas berner comme cela a été le cas dans le passé. Le parti CNDD-FDD a accueilli avec consternation la nouvelle de faisant état de la démolition et du vol à sa permanence communale de Cibitoke en mairie de Bujumbura. Le parti CNDD-FDD demande la sécurisation de tout son patrimoine, à tous ceux qui sentent lésés de saisir la justice, car, les instances compétentes sont là et fonctionnent. Etant donné qu’au sein du parti CNDD-FDD, toutes les décisions sont prises dans le stricte respect de la loi et des institutions en place, il appartient aux instances habilitées et aux élus du peuple, de demander à la cour constitutionnelle si jamais les Bagumyabanga auraient violé la loi en choisissant leur candidat à la présidentielle de 2015. Le parti CNDD-FDD porte à la connaissance de la communauté nationale et internationale qu’il va toujours continuer sa voie démocratique et qu’il fera tout pour veiller à sa sauvegarde en respectant la constitution et tous les traités que le Burundi a ratifiés. Cela signifie que le Parti CNDD-FDD ne tolèrera jamais toute tentative de replonger le pays dans le chaos. Le Parti CNDD-FDD demande aux politiciens de se conformer à la loi régissant les partis politiques et aux médias, de travailler professionnellement en respectant la loi régissant la presse au Burundi plus précisément en ses articles 18 et 19, surtout en ces jours ci où ils ne cessent de mettre en jeux la paix et la sécurité. Etant donné qu’ils constituent une épée à double tranchant en cette période de vulnérabilité politique ,ils ont le devoir de contribuer à la sauvegarde de celle-ci, puisque la paix n’a pas de prix. Le parti CNDD-FDD rend un vibrant hommage aux forces de défense et de sécurité publique, et autres Burundais oeuvrant dans divers secteurs de la vie publique pour avoir fait preuve de patriotisme en se donnant corps et âme pour sauvegarder la paix et la sécurité en Mairie de Bujumbura et sur toute l’étendue du territoire du Burundi. Ils ont bien travaillé, qu’ils trouvent ici l’expression de nos sincères remerciements. Nous profitons de cette occasion pour demander à la communauté nationale et internationale d’encourager nos braves vaillants défenseurs de la paix. Le parti CNDD-FDD, termine en réitérant ses remerciements au peuple burundais et demande de rester serein et de continuer à vaquer à ses activités comme à l’accoutumée. Le peuple burundais vient de faire preuve de leur maturité politique et d’une culture démocratique avancé, donc seul détenteur du pouvoir. Le Parti CNDD-FDD leur demande de ne pas prêter oreille attentive aux discours malveillants visant à empoisonner la vie politique et la cohésion nationale. Aux parents des étudiants, des élèves et écoliers et surtout les ceux vivant sous le régime d’internat et les homes universitaires, le parti CNDD-FDD leur demande de tenir un langage constructif et apaisant Que tout le peuple burundais aie confiance aux forces de défense et de sécurité et leur faciliter leur tâche. Le Parti CNDD-FDD demande à la communauté nationale été internationale de rester serein et de continuer à vaquer à leurs activités comme à la accoutumée.

Fait à Bujumbura le 27/04/2015

Honorable NYABENDA

Pascal Président du parti CNDD-FDD

Partager cet article

Repost 0