Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burkina Faso : le rappeur Smockey honore sa promesse
Le rappeur franco-burkinabè Smockey organise, ce week-end, deux concerts live et gratuits pour ses fans des deux grandes villes du pays : Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Par Patrick Demaison

Chose promise, chose due. Le rappeur franco-burkinabè, Smockey, tient, ce week-end, la promesse d'organiser deux concerts live et gratuits pour ses fans de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Engagement qu'il avait pris en mars dernier, lors de la dédicace de son cinquième et nouvel album « Pré'évolution », un véritable témoignage sur l'insurrection populaire de fin octobre 2014.Quoi de plus normal, puisque l'artiste a participé activement à la chute de Blaise Compaoré, via son mouvement Le balai citoyen. Ainsi, vendredi nuit, l'artiste a communié avec ses fans de la capitale, à la Place de la Révolution, dans une ambiance féerique, digne d'un rappeur de sa trempe. Ce samedi, c'est autour des fans de Smockey de la ville de Bobo-Dioulasso, de vivre les mêmes moments avec leur artiste préféré et pas moins engagé à la Place Tiéfi Amoro. Tout comme le concert de Ouagadougou, celui de la cité de Sya sera retransmis en direct sur plusieurs radios, puisque ces spectacles s'accompagnent d'une campagne dénommée « Après ta révolte, ton vote ». Une manière pour Smockey de demander à ses fans d'aller aux urnes, à la faveur des futures élections, afin d'opérer le changement auquel ils aspirent. « Il est temps pour les citoyens burkinabè de prendre conscience qu'après cette insurrection, (...). On peut réclamer par des moyens simples et démocratiques, dans les urnes et faire en sorte de mettre les gens qu'il faut à la place qu'il faut pour ce pays pendant au moins 5 ans », a indiqué l'artiste. Dans cette aventure, Smockey bénéficie du soutien de certains artistes de la sous-région ouest-africaine, plus ou moins engagés aussi dans le combat pour une meilleure Afrique. Il s'agit, entre autres, du groupe Les patrons et de Soum Bill de la Côte d'Ivoire et du rappeur sénégalais, Awadi, un fidèle ami de Smockey. Soum Bill et Awadi ont d'ailleurs participé au dernier album de Smockey, qui est composé de trois titres. Un opus chargé de symboles, pour lé révolutionnaire qu'est l'artiste. « Nous continuerons à maintenir une certaine veille citoyenne afin que cette révolution ne soit pas galvaudée et que les autorités continuent à essayer de travailler dans le sens de l'intérêt des populations », avait dit le rappeur franco-burkinabè à la dédicace de l'œuvre.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :