Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sécurité d'un pays ne peut être assurée que par des professionnels
Par HABIB SOULEIMAN IGUEHMIR

La sécurité d'un pays ne peut être assurée que par des professionnels La défaillance des services de sécurité au Tchad est due à la clanisation des unités. Une seule ethnie dirige tous les services de la Police, de l'ANS, de la gendarmerie nationale, de la GNNT, des douanes alors comment peut on obtenir de bons résultats. L'exemple de la Police nationale est le plus frappant. Tous les responsables sont ZAGHAWA. Nous vous avions dit que la police est privatisée et les faits sont aujourd'hui là. Tous les directeurs parlent la même langue. Leur objectif c'est amasser beaucoup d'argent et illégalement. Comment peut-on avoir des renseignements avec ces gens. Pour rappel, à la Police nationale, le DG, le directeur des RG, le directeur de l'immigration, le directeur de la sécurité publique, le commandant du GMIP, le commissaire central de N'djamena, le chef de service central des RG, le DRH, le responsable du matériel, tous sont Zaghawa, alors c'est une police ethnique ou clanique. Elle n'a rien de nationale. Il faut ajouter à cela le Conseiller national à la Sécurité, le SG du ministère de l'intérieur etc...L'ANS est leur propriété privée. Donc les griots comme KALZEUBET et autres HASSAN SYLLA ne doivent pas inventer ce qui n'existe nulle part au monde. Ailleurs, on laisse les spécialistes s'exprimer et proposer. Il faut une loi sur le renseignement, un conseil national de sécurité, des hommes à la place qu'il faut, des professionnels à qui on doit donner des moyens et le pouvoir et suivre leur mission pour réprimer ceux qui feraient des manquements. Dommage pour le Tchad. Un État sans service efficace de renseignement n'est pas un État.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :