Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'UNDR de Saleh Kebzabo encourage les  mouvements de la jeunesse tchadienne
 COMMUNIQUE DE PRESSE n°072/UNDR/PN/BE/SNCNT/2016



En manque d’imagination à sortir le pays de la pauvreté et de la morosité économique dans lequel il l’a plongé, le Régime MPS, par acte législatif, a gelé, à travers sa majorité mécanique à l’Assemblée nationale, l’intégration à la fonction publique, seule possibilité d’espérer à un emploi au Tchad. Au lieu d’engager un dialogue avec les organisations de la Jeunesse, le Gouvernement, mu par son instinct de violence, a ordonné la répression sauvage des manifestations suivie des arrestations et tortures les 04, 05 et 06 février 2016. Lorsqu’il est question de sauvegarder le pouvoir, des milliards de francs sont mobilisés pour les achats d’armes et aviations. Mais quand il s’agit de la vie de la nation, le Régime MPS et son Gouvernement opposent un mépris total et se livrent à des violations sanglantes des droits et libertés. Cette détermination à réduire tout un peuple au silence par la répression militaire et policière ne saurait perdurer. Par conséquent, le Bureau Exécutif de l’UNDR tout en apportant son total soutien à la Jeunesse, condamne énergiquement les attitudes du gouvernement et exige la libération immédiate des Responsables politiques, de la société civile et des jeunes illégalement arrêtés. C’est dans ce contexte que Monsieur Mahamat BAHR, Président du RPR a été arrêté ce matin. Il doit être immédiatement libéré. Enfin, l’UNDR appelle toutes les Forces vives de la nation à se mobiliser pour une protestation citoyenne sur l’ensemble du territoire si le gouvernement s’obstine à maintenir comme mode de dialogue la violence et les arrestations.
 
N’Djamena, le 06 février 2016 
Le Secrétaire National à la Communication
 et Nouvelles Technologies Max Kemkoye

Partager cet article

Repost 0