Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Banadji Boguel Pyrrhus a t-il changé de camp?

Par Armand Djimassal à N’Djaména

Aux termes d'un décret signé le 14 mars 2016 par le Président de la République, Idriss Déby Itno, Banadji Boguel Pyrrhus a été catapulté représentant de la société civile au sein de l'autorité de régulation des marchés publics. Une promotion. Aussi curieux que cela puisse paraître, l'intéressé n'est autre que le président du Conseil de gouvernance de l'Aplft, l'Association pour la promotion des libertés fondamentales au Tchad, par ailleurs, rapporteur de la coalition ''Trop c'est trop'', l'une des principales plateformes de la société civile tchadienne. Beaucoup de ses collègues ont senti cette curieuse ''promotion'' venir. Car Banadji Boguel Pyrrhus faisait partie de la délégation du collectif des Adh, les Associations des Droits de l'Homme, délégation qui a été reçu la semaine dernière par le Premier-ministre, Pahimi Padacket Albert. Peu à peu, le plan savamment ourdi par le pouvoir se met en place: débaucher un à un les leaders de la société civile, contre des sonnantes et des trébuchantes ou des promotions. De bonnes sources, cette stratégie du débauchage va se poursuivre, voir s'intensifier, à quelques jours du début de la campagne électorale en vue du 1er tour de la présidentielle du 10 avril 2016 tant attendu par les tchadien. Le reste de la troupe résistera t-elle à ces pressions tous azimuts du pouvoir? Ou va t-elle, comme par un effet d'entraînement, accepter de déposer les armes pour aller à la mangeoire, comme l'a fait Boguel?

A suivre

Partager cet article

Repost 0