Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Guichaoua, Professeur à l'Université Paris 1 et à l'IEDES

« Il n’y a jamais eu de royaume sans frontières. Le Burundi a fréquemment lutté contre diverses invasions provenant de royaumes environnants ». Au terme de deux guerres civiles particulièrement sanglantes et dramatiques, en 1994 pour le Rwanda et 2005 pour le Burundi, on assiste à l’inversion des dominations politico-ethniques qui s’étaient instaurées à l’indépendance. Au Rwanda, 55 ans après la Révolution de 1959 qui avait renversé la monarchie tutsi et installé au pouvoir des élites hutu, la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) dirigée par les réfugiés tutsi installés en Ouganda s’empare du pouvoir à Kigali. Au Burundi, après 40 ans de « régime militaire tutsi » des élections pluripartites libres donnent le pouvoir au Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), le plus important mouvement pro-hutu de la rébellion armée.

Partager cet article

Repost 0