Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les coupures d’Internet, dont l’objectif est d’empêcher les communications entre manifestants et dissidents, sont de plus en plus courantes dans les pays africains durant les événements clés, particulièrement en période d’élection. Par exemple, en décembre 2016, la Gambie et la République démocratique du Congo ont toutes deux coupé l’Internet malgré les déclarations fortes de la campagne « Keep It On » et d’autres parties. Au Soudan et au Soudan du Sud, l’inquiétude est grandissante d’une augmentation des cas de censure de l’Internet et de possibles des coupures, d’une ampleur égale aux coupures et censures observées au Soudan en 2013. Bien que les coupures n’aient pas eu lieu dans les deux pays, il est à craindre que de telles pratiques aient cours dans le futur, si l’on prend en considération les contestations récentes de novembre 2016, alors que des millions de Soudanais manifestaient contre les politiques économiques du gouvernement et remettaient en question sa légitimité. On peut aussi craindre de tels événements en RDC, à moins que le pays atteigne une entente politique durable.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :