Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Union africaine cessera de reconnaître Yahya Jammeh en Gambie entant que président légitime de la Gambie le 19 janvier, date à laquelle il doit remettre le pouvoir au vainqueur des élections de décembre, a déclaré le Conseil de paix et de sécurité de l’UA.

Dans une déclaration publiée après une réunion dans la capitale éthiopienne, le conseil « prévient le Président sortant, Yahya Jammeh, de la responsabilité grave qui serait sienne, dans le cas où son action conduirait à une crise avec pour conséquences, un désordre politique et un désastre sur le plan humanitaire et des droits de l’homme, y compris la perte de vies humaines innocentes et la destruction de biens » dit le communiqué.

Ce vendredi, trois dirigeants africains missionnés par la CEDEAO sont actuellement en Gambie, Monsieur Muhammadu Buhari, Président du Nigeria, Madame Ellen Jonhson Sirleaf, Présidente du Liberia, et Monsieur John Mahama ancien Président du Ghana espèrent faire entendre raison à Yahya Jammeh de quitter le pouvoir ce 19 janvier, date de l’investiture de son adversaire Adama Barrow vainqueur des élections présidentielles du 1er décembre 2016

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :