Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 12 avril 1992, s’est tenue l’Assemblée générale constitutive au cinéma Le Normandie. Cette AG a consacré la naissance officielle de l’Undr, après une gestation lente de plus d’un an. Depuis, que de chemin parcouru! Le parti à incontestablement gagné en maturité et en audience et poursuit inexorablement sa croissance.
 
 
A l’intérieur, l’Undr reste le premier parti tandis qu’à l’extérieur il vient d’être admis membre de plein droit de l’internationale socialiste.
Les militants doivent être fiers de ces conquêtes qui sont les leurs. Le parti en effet leur doit toutes ces victoires, cela est indéniable.
 
 
Mon ultime propos est d’appeler les militants à plus d’abnégation, de don de soi et de militantisme pour les années à venir. Il y a vingt ans, je disais que chaque échec doit nous remobiliser davantage. C’est ainsi que nous avons battu Déby en 2016, preuves à l’appui. Il a gardé le pouvoir par la force, comme il l’a conquis par les armes en 1990.
 
 
M’adressant aux jeunes, je leur demande de savoir espoir gardé car je suis convaincu qu’ils se battront pour reconquérir ce qui leur a été arraché. Déby et sa clique du Mps n’ont plus rien à offrir au Tchad, hormis cette misère croissante, la gabegie, l’impunité, les injustices, la pauvreté intellectuelle et une politique au service de l’étranger.
 
 
J’invite tous les Tchadiens à s’unir et à se rassembler comme un seul homme pour rejeter ce pouvoir qui le méprise et qui est responsable de tous ses malheurs.
Saleh Kebzabo, président national de l’UNDR, et chef de file de l’opposition tchadienne.
 
 
Saleh Kebzabo