Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce câble de Wikileaks va créer un véritable tsunami parmi tous ceux qui se sont engagés dans les forces de la rébellion pour combattre la féroce dictature d’Idriss Deby. Cette information va apporter une lumière définitive sur les raisons profondes de l’échec de l’offensive armée des forces de la rébellion. Rappelez-vous, c’était du 2 au 4 février 2008 que les groupes de la rébellion dirigés par Mahamat Nouri et Timane Erdimi ont brisé l’étau de défense autour de la Capitale tchadienne pour entrer dans la ville. Une querelle de leadership avait opposé les deux principaux Chefs rebelles et, à la surprise générale, les forces de Timane Erdimi  s’étaient retirées de N’Djamena occupée pourtant  dans sa quasi totalité.

Ce revirement inattendu expliqua, en grande partie, l’échec de l’offensive armée des forces de la rébellion et ce fut le début de la fin. La suite, tout le monde la connait. Deby se précipite à Khartoum pour faire la paix avec le Soudan en acceptant de liquider la rébellion du Darfour, le Soudan expédia les deux Chefs de la rébellion à Doha au Qatar. La plupart de leurs troupes rallièrent le régime Deby, une partie qui refusa le ralliement constitue, aujourd’hui, la rébellion installée en Libye.

Wikileaks nous apporte, aujourd’hui, par cette importante et fondamentale révélation qu’à peine revenu au Soudan, juste après l’offensive armée sur Ndjaména, Timane Erdimi, chef du RFC a sollicité lui même, l’ouverture de négociations avec Idriss Deby et ce, sans conditions préalables.

 Voici les termes du câble, mot pour mot, traduit par la rédaction de ZoomTchad.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :