Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’opposant tchadien Saleh Kebzabo était l’invité du journal TV5 Afrique de ce lundi 17 juillet 2017 à Paris. Voir ci-dessous la vidéo.

Selon le président de l’Union Nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR), le Président Idriss Déby prétend encore à un sixième mandat présidentiel et prépare déjà l’élection présidentielle de 2021.

« Le Président Déby prépare déjà l’élection présidentielle de 2021 et il lui faut éliminer toutes les têtes une à une. Il commence par Laoukein Kourayo Médard qui est arrivé officiellement en quatrième position à l’élection présidentielle du 10 avril 2016 est, en réalité, arrivé en deuxième position derrière moi et Déby était quatrième loin derrière. »

Donc si on comprend bien le raisonnement du « chef de l’opposition tchadienne », le Président Idriss Déby s’attaque au candidat arrivé deuxième, mais ne s’attaque pas à Saleh Kebzabo qui serait arrivé premier à la dernière présidentielle. Sacré député du lac Léré !

A la tête de son parti UNDR depuis plus de 20 ans, Saleh Kebzabo n’a fait qu’accompagner en parfaite symbiose le MPS dans tous les processus politiques au Tchad. Comme l’a si bien remarqué la journaliste de TV5 Afrique, « une partie de l’opposition ne vous reconnait plus comme chef de file de l’opposition et vous accuse de complicité avec le pouvoir et vous refusez de démissionner du l’assemblée nationale dont la législature a pris fin depuis deux ans », Saleh Kebzabo doit se rendre à l’évidence et penser de toute urgence à l’alternance politique au sein de son parti et rendre le tablier avec dignité. Inutile de s’accrocher !

TchadConvergence

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :