Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dès que vous écrasez votre dernière cigarette, vous en retirez des bénéfices immédiats : stabilisation de la tension artérielle et du rythme cardiaque, diminution du risque d'infarctus du myocarde, cellules qui “respirent” mieux… Les résultats d’une publication de chercheurs finlandais, parus dans la revue Neurology, viennent encore allonger la liste des bonnes raisons de ne pas tarder à arrêter le tabac. Les scientifiques de l’université d'Helsinki, ont montré qu’un arrêt total de la cigarette était corrélé à un écroulement de la survenue d’un type d’AVC particulièrement mortel. Dans 80% des cas, l’AVC est dû à une artère qui se bouche dans le cerveau : on parle d’AVC “ischémique”. Plus rarement, l’accident peut aussi être dû à une artère qui se rompt et saigne : c'est l’AVC dit “hémorragique”. Le saignement, la plupart du temps, se produit dans le cerveau lui-même. Mais il peut se produire dans les méninges, ces espaces qui entourent le cerveau : il s’agit souvent d’une rupture d’anévrisme. C’est précisément sur ce dernier type d’accident, pourvoyeur de mort subite, que se sont penchés les chercheurs finlandais.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :